Karinne Losdat

Formatrice pluri disciplinaire en Communication, RCD et Insertion

17 Juil
2015
Valorisation de parcours/ Formations au Lorfolio

Depuis la réalisation de mon propre site web-e-portfolio

avec Lorfolio en 2013, j'en suis venue, à la demande de l'APC

et de l'Afpi à former des stagiaires de la formation continue et certains de leurs formateurs à l'élaboration de leur portefeuille

de compétences électronique, autrement dit, leur "vitrine professionnelle" via l'outil régional Lorfolio dédié, devenu obligatoire dans tout parcours de formation en Lorraine depuis 2014...

Lorfolio, kezako ? ...




21 Avr
2014
Ecrire est un acte de création

Créer est un acte de libération...

Quand la créativité permet de briser ses propres carcans ...


Atelier d'écriture et de créativité à l'Ecole de la Deuxième Chance de Sainte Marguerite avec la plasticienne Valérie Croy et moi-même - 2012 -


Présentation coaching en créativitéFresque atelier d'écriture

 

 Article Vosges Matin exposition Etat de femmes à St Dié

21 Avr
2014
Formation RCD - Fiche de synthèse visuelle -

Les bonnes pratiques au téléphone ou ... en entretien :


C'est la forme qui change, non le fond.

Fiche de synthèse

21 Avr
2014
Temps de Paroles et Paroles de Respect

17 avril 2014 au lycée Jean Monnet de Dombasle-sur-Meurthe

dans le cadre de la journée civique "Respect.com" avec Marie-Hélène Benchaabane de l'association Pot'entiel Solidarité.

 

4 histoires sur le respect écrites pour l'association dans le cadre de mes interventions bénévoles d'écrivain public.

Un projet en cours : la réalisation d'un recueil des "Histoires plurielles de Pot'entiel"... de la parole à l'écriture, de la mémoire au stylo...

 

"Détissage de paroles", "Chat Chat Chat des voisins", "Boîte à insultes", "Ethique et Toc"

 

10 groupes de jeunes de la seconde à la terminale ont écouté et participé à ces "demi-heures du conte" avec un plaisir non dissimulé. L'envie de donner leur avis, leur parole sur le respect et les valeurs de la société aujourd'hui a été plus fort que la réserve affichée à l'arrivée.

 

Marie-Hélène et moi avons été les mieux "évaluées" de la journée, à côté d'organismes institutionnels ou associatifs, comme quoi, raconter une histoire, c'est vraiment se ménager un moment provilégié... Quand en plus, la parole est donnée et écoutée avec respect, c'est simplement une expérience de partage qui donne envie de recommencer !


Paroles de respect

30 Mar
2014
Ecriture plurielle et Mur d'expression

Journées de la Solidarité au Château de Lunéville ...

 

Activité associative et implication personnelle


 

 

 

La Solidarité est l’Avenir ou l’Union fait la Force

Poème "solidaire"*



* Principe de construction :


Recencer des mots-clefs ou formules et expressions, les utiliser en les reliant les uns aux autres dans un poème en strophes composant chacune un unité d'idée ou de sens.

Veiller autant que possible à utiliser tous les mots-clefs et expressions.

 

 

 

Atelier d'écriture

 

 

La Solidarité est l'Avenir ...

 

Des gens qui ne se connaissent pas,

 

Des gens qui se sentent seuls

 

Des gens qui ont besoin d’aide.

 

 

 

D’

 

autres qui pensent qu’il est temps

 

De se montrer proche

 

De celui qui est loin,

 

De celui qui a besoin.

 

Qu’il soit grand, beau ou moche.

 

 

 

 

F

 

aire attention à l’autre,

 

L’autre qui me ressemble,

 

Pour maintenant, pour longtemps,

 

Construire le Vivre Ensemble.

 

 

 

D

 

écider de suivre la Solidarité

 

De dire non aux exclusions,

 

Ecouter, voir, sentir le monde

 

Différemment, d’une autre façon.

 

 Pêle-mêle

 

D

 

onner de soi pour d’autres que moi,

 

Partage de valeurs humanistes,

 

Non à l’égoïsme ! 

 

Crier : « Pouce » !

 

Stop à l’indifférence !

 

 

 

M

 

aintenant, fini de dormir, il faut agir !

 

Peu importe les moyens,

 

L’important, c’est le cœur,

 

Le nôtre, le sien, les leurs, le mien.

 

 

 

M

 

ieux vaut un petit progrès solidaire

 

Qu’une grande réussite en solitaire.

 

Je suis solidaire de ma fille,

 

Je donne de mon temps,

 

Je suis bénévole en ville,

 

Je garde mes petits-enfants.

 

 

 

D

 

onnons des couleurs à l’horizon,

 

Aidons-nous dans notre quartier,

 

Vrai enjeu de société,

 

Véritable anti poison.

 

 

 

L

 

a solidarité est au coin de la rue,

 

Lumière qui continue de luire

 

Et brille là où on ne l’attend jamais,

 

 

 

T

 

emps de guerre ou temps de paix.

 

Militaire ne rime pas qu’avec guerre,

 

Etre humain c’est être solidaire.

 

Qu’on soit noir ou blanc,

 

Rouge ou jaune, on est tous du même sang.

 

 

 

D

 

onner et recevoir,

 

Un mot,

 

Un geste,

 

Un regard.

 

 

 

P

 

renons du plaisir

 

A vivre avec le sourire,

 

Pieds sur terre et tête en l’air,

 

L’être humain est d’autant plus solide

 

Qu’il est solidaire ...

Dessins d'enfants

 

 

T

 

 comme Taire

 

Sol Riz Da(oui) Thé….

 

D comme Deux,

 

Douze, Deux cents, Deux mille…

 

 

 

D

 

roits des peuples opprimés,

 

Droits des sans-papiers,

 

Chats abandonnés, coton à démaquiller

 

On peut être accompagné et être solitaire.

 

 

P

 

alestine, Sahara, Tibet,

 

Ce qui est important c’est de semer,

 

Ouvrir ses volets

 

Et dire Merci à la vie,

 

 

تَضامُن, Solidaridad,Solidarité

 

La Solidarité c’est l’Avenir !

 

Dessins

 

 

 

Texte crocheté avec la participation de Chantal, Armelle, Carole, Philippe, Jean-Marie, Odile, Dominique, Agnès, Virginie, Sara, Mathieu, Elisabeth, Marie-Hélène, Eliane, Paul, Michèle, Jean-Marie, Dawei, David, Javier, Jean-Michel, Laurence, Jean-Louis, Karinne, Claude, Léa, Alexandre, Anne, Muriel, Ahmed, Sondos, Christian, Quentin, Marie-Claire, Bernadette, Rose, Françoise, Aminata, Emily, Ophélie, Marie-Ange, Véronique, Eloïse, Manon, Hélène, Aurélie, Gilles, Nelly, Laurence, Manuel, Virginia, Rachid, Danièle, Carlos, Cheyenne, Peggy, Aliyah, Marie, Grégory, Monique, Sandra, Mohammed, Jean-Marie, David, Sofia, Gabriel, Zoé, Léa, Didier, Guy, Mathieu ainsi que quatre personnes qui n’ont pas

donné leur nom.

 

 écriture thaïlandaise

 

 

 

 

 

 


 

 

20 Déc
2013
Choisir sa Voie, construire un CV

Je liste mes compétences. un outil à privilégier : les fiches métier ! En autoformation, petit exercice de style...

 

CV 

 

Vous allez bientôt réaliser votre propre CV, vous aurez choisi un modèle, classique ou thématique, vous savez quelles sont les zones qui le composent mais… êtes-vous capable de mentionner les compétences professionnelles et extra professionnelles que vous possédez ?

 

Des outils existent qui vont vous permettre d’identifier, par métier, les compétences requises dans votre profession. Ce sont les fiches métier.

Il suffira de vous en inspirer et de reporter sur votre CV celles que vous souhaitez mettre en avant.

 

  1. Il existe plusieurs types de fiches métier, les plus utilisées étant les fiches ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) que vous trouvez par exemple sur le site de Pôle Emploi et qui sont classées par numéro (d’où le « code ROME » qui est en fait le code métier, selon ce répertoire

Conçu par Pôle Emploi, 531 fiches métier composent le répertoire ROME qui regroupe 110 domaines professionnels.

 

Chemin d’accès :

Sur le site de Pôle Emploi, aller dans la rubrique Candidat, puis, en haut dans la barre de menus : dans Mon projet, ma recherche, sous-rubrique Je m’oriente, Mon information, les fiches métier.

http://www.pole-emploi.fr/candidat/les-fiches-metiers-@/index.jspz?id=681

 Fiche ROME

 

 

 
 

Comme indiqué sur l’image, le choix d’une fiche ROME peut se faire par métier, compétences, domaine professionnel, thème et code ROME. Un moteur de recherche sur le site permet d’accéder facilement aux fiches métier.

 

 

  1. Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) permet de rechercher par métiers du ROME et de rechercher en mots-clé le métier ciblé.

 

En plus des compétences recensées, un «résumé du référentiel d’emploi ou éléments de compétence  acquis » donne les principales qualités mises en œuvre dans l’exercice du métier recherché.

 

Chemin d’accès :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/


 RNCP

 

 

  1. 3.   L’Afpa (Association pour la Formation Professionnelle des Adultes) a mis en ligne une banque de données des Référentiels Emploi Activités Compétences (REAC) et Répertoires des Compétences (RC). Ces référentiels du Ministère du Travail et de l’Emploi sont accessibles dans « l’espace certification » et sont classés par ordre alphabétique de métier ; y figurent également les informations sur la Validation des Acquis et de l’Expérience (VAE). Les fiches titre de chaque métier sont téléchargeables au format .pdf, elles comportent les compétences nécessaires dans l’emploi détaillées par CCP (Certificat de Compétences professionnelles)

 

Chemin d’accès :

https://www.banque.di.afpa.fr/ : Aller dans Espace certification :

https://www.banque.di.afpa.fr/EspaceCertification/EGPRecherche.aspx

(voir écran ci-après)

 Banque de données de l'Afpa

 

 

  1. Les fiches ONISEP sont organisées par index métiers, domaines ou centres d’intérêt. A la base conçues pour les jeunes, puisque centrées sur la formation, elles sont aujourd’hui élargies à tout public. Cette ressource dépend du Ministère de l’Education Nationale.

 

Chemin d’accès :

http://www.onisep.fr/ (onglet : Découvrir les métiers)

Fiches Onisep

 

 
 

 

  1. 5.    Les « fiches MIP » réalisées par la Mission d’Information Professionnelle de Louhans; sont classées par ordre alphabétique et thématique. Elles ont l’avantage d’être ludiques et simples d’accès. Un témoignage de professionnel permet de bien comprendre le métier « de l’intérieur », via un exemple vécu.

Les fiches MIP sont téléchargeables au format .pdf.

 

Chemin d’accès :

http://www.mip-louhans.asso.fr/parties/metier/Cadre/metier_liste%20alpha.htm

 MIP

 

 

 

  1. 6.    Les fiches métier publiées par Cadremploi.fr sont organisées en 18 domaines professionnels et par ordre alphabétique. Ce sont des postes de cadres. La fiche peut être envoyée sur une adresse de messagerie ou partagée sur des réseaux sociaux.

 

Chemin d’accès :

http://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/fiches-metiers.html

Fiches cadremploi.fr

 

 

Le site Cadremploi.fr propose également de télécharger des modèles de CV gratuitement et donne des conseils à la rédaction des CV.

 

  7.    L’Apec, Association pour l’emploi des cadres propose dans sa rubrique Jeunes Diplômés un annuaire métiers avec les fiches correspondantes.

Depuis l’accueil du site Apec.fr, aller sur le bas de la page dans la rubrique Jeunes Diplômés, annuaire des métiers. Le nombre de fiches par catégorie est indiqué. Les fiches sont triées par ordre alphabétique.

Des conseils CV sont aussi consultables sur ce site.

 

Chemin d’accès :

http://annuaire-metiers.jd.apec.fr

 Annuaire métiers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’une manière générale et tout simplement, sur votre moteur de recherche préféré, tapez « fiches métier », vous obtiendrez un faisceau de réponses tout à fait exploitables…

 

Et n’oubliez pas : Le CV, c’est comme un logiciel, il suit votre parcours : mettez-le à jour !

Bon CV à tous !

 

 

       
     
   
 

   


 

19 Déc
2013
Formations en stock, Formations ad-hoc ...

 

 

 



Quelques pages-titres, quelques contenus de formations élaborés à la demande d'une amie aide-soignante, dommage que cet outil ne permette pas facilement l'exportation de fichiers vidéo, je vous avais préparé un diapo animé, mais même en format flash, ça ne passe pas...

 

 

Page titre Maladie de Parkinson




Maladie de Parkinson - une page


Maladie de Parkinson


Page titre Maladie de Parkinson

Parkinson

19 Déc
2013
Nécessité

La formation n'est pas un droit, elle est une nécessité !

 

Se former, l'accès à la formation est au centre des préoccupations politiques, apparemment, c'est un constat : qui ne se forme pas régresse et s'éloigne un peu plus encore de l'accès à l'emploi, à l'insertion sociale. Dans un contexte difficile à l'aube d'une année nouvelle où dominent les doutes, voire les craintes, où le moral atteint les familles, les professionnels et les entreprises, le formateur (la formatrice) peut aider à valoriser les compétences et à regagner en estime de soi.

L'avenir passe par la formation !

 

(...et j'espère que le travail passera par moi, en 2014 !)  Just beleive !

Noël approche, 2014 aussi...

Houx de Noël



26 Juil
2013
Prémices pédagogiques

E2C de Lunéville, mai 2010. Presque de l'histoire ancienne, une étape déterminante, celle d'un début.

Se retrouver devant des jeunes souvent démotivés et les aider à se redonner confiance en eux-mêmes. Atelier d'écriture pour une relecture de son image à soi...

Comment d'un projet pédagogique j'ai abouti à une aventure de dépassement de soi où la confiance donnée et reçue a été au centre de tout. Être au milieu de jeunes désabusés, démunis, ayant souvent le sentiment d'être déjà des laissés-pour-compte n'a pas été simple, mais l'envie permet de faire basculer les cloisons et de partager au contraire de bells choses, des paroles, des émotions, sans jugement, librement, et sans objectif d'évaluation... Liberté de ton, d'expression, de forme et de fond. Je garde de ce temps une nostalgie : sous le stylo, il y avait vraiment la plage...

 

 

Karinne Losdat-Madih

Projet d’atelier d’écriture

Avec l’Ecole de la Deuxième Chance

Lunéville

 

 

PAGE  DE  TITRES

 

« Atelier d’écriture », c’est passe-partout, c’est banal, c’est simplement descriptif…

Et si notre première activité d’écriture passait par l’invention d’un nom original à donner à notre atelier ? Un nom évocateur, drôle, un jeu de mots, un jeu de nos esprits pour un nom qui restera, au moins dans nos mémoires de participants.

 

Voici toute une liste de noms, et parce que nous commençons aujourd’hui, comme c’est l’usage dans les livres, j’ai appelé cette page « Page de titres ».

A vous de juger ! Je vous propose même d’en réunir certains d’entre eux sous forme de familles pour écrire au final des bouts de poèmes…                             

 

            Haïku-mots                   Les mots ont la parole                               Mot-en-ciel                 

Faites-moi signes !           L’être et l’écrire                Ecole buissonnière   

Motamo               Lettres traversières             Potes&Notes        Mise en lignes

Notes en marge               Mo-teur !    Paraphrases                      Lignes à la page

Jeu de notes                             Lettres primeurs

Scène d’écriture                      NdA       En français dans le texte

Jardin d’auteurs             L’envolée de mots  

Côté lettres, côté jardin               à contes d’auteurs                Passage aux mots

A Fleur de Mots

            Enjeu de mots    Attention ! Zone de textes !   Lettre et la manière

En mode des mots                                       Mots à l’action !

            Le stylo à plumes                       l’Atelier d’Edeucée                Text Mex

Mots en fusion                 Des signes et des lettres                  M’auteurs !                            Boitamo            Papier vole !!!

            Haut les mots !  Sous les mots, la page…

 

 

 

                

 

 

           

Ont été proposés par les participants ces autres titres : (pour l’E2C)

  • La ballade des mots
  • Au pays des mots
  • L’épopée des mots
  • Carrière de mots
  • Eruption mogmatique :  c’est le nom retenu après concertation avec rajout du nom inventé sur base

du logo de l’Ecole, comme référence à un personnage mythologique imaginaire : « Edeussée »

  • Mot pour mots
  • Mélodie de mots
  • Chute de mots
  • La planète Mots

 

 

Le nom retenu pour notre atelier d’écriture est : « l’Eruption mogmatique d’Edeussée »

 

 

 

 


 

Projet d’atelier d’écriture

 

Thématique : des poèmes courts à la manière japonaise

Une découverte des haïkus à travers les mots d’ici…

 

 


 OBJECTIF



      Cet atelier est souhaité comme une approche  de l’écriture vers la poésie avec toute une partie préparatoire aux réalisations écrites faisant appel à l’imagination, l’improvisation et surtout le dialogue, la parole donnée et l’écoute.

Les participants à cet atelier vont constituer une réserve de mots et après une découverte de poèmes courts, les haïkus, vont à leur tour donner forme à leur matière verbale  pour réaliser des textes ayant un sens et s’adaptant à la forme poétique servant de modèle.

Au final, les poèmes écrits seront lus en groupe et, selon, écrits sur des supports, pages ou panneaux, en fonction des préférences de l’école. L’écrit redevient parole, parole collective…

  Il y a toutes sortes de poèmes mais pas tous en rimes, pas tous en vers, pas forcément linéaires et encore moins codifiés. Jouer sur les mots, jouer sur la forme, mettre mot-à-mot comme bout-à-bout les phrases est un jeu que rend possible la nouvelle forme du haïku japonais, d’autant plus accessible qu’elle est brève.  Donner du sens en quelques lignes…mais avec poésie.

Avec le haïku, les participants à l’atelier sont amenés à faire une redécouverte de leurs idées reçues sur les poèmes, se servir de leur environnement, des autres et d'eux-mêmes, de découvrir au fur et à mesure leur aptitude/plaisir à écrire un poème. La dimension "nature" (cycle des saisons) du haïku permet justement de regarder autour de soi, de prendre conscience et de nommer les objets et les êtres, les événements saisonniers ou éphémères, tant à la campagne que dans un milieu urbain.

L’atelier va être un théâtre de mise en mots et une scène d’écriture pour chacun : que chacun se lance dans l’aventure d’écrire, de créer (« poiêsis » = créer, en grec) son ou ses haïkus, autrement qu’avec la rime de notre poésie occidentale, naturellement, avec ou sans symboles, pour s’exprimer librement, avec imagination et sens poétique.

UN PEU D'HISTOIRE



      Le haïku est une forme poétique d'origine japonaise qui existe depuis plusieurs siècles et est très présente bien sûr au Japon mais aussi  un peu partout dans le monde d'aujourd'hui. En effet, depuis un peu plus d'un siècle, et surtout depuis la Seconde Guerre mondiale, il a traversé les frontières du Japon.

Il remonterait au maître japonais Bashô, au XVII ème siècle (1644-1694), mais le maître du haïku moderne est Shiki (1867-1902) qui a mis en avant la « description sur le vif » ou « description selon nature ». C’est à cet auteur qu’on doit le terme « haïku ».

Très codifié et symboliste au départ, (3 lignes de vers de 5/7/5 syllabes, « kigo », mot attribué à une saison), la nouvelle tendance du haïku est à libérer les forme du poème tout en gardant l’esprit d’évocation poétique et créateur. Cette forme poétique  du haïku a connu une quinzaine d'écoles majeures et il est plutôt imprécis de parler du "haïku", il faudrait parler du "haïku selon…" ou « à la manière de tel maître ».

 

UN HAIKU … C'EST UN POÈME

Emprunté à une tradition différente de la nôtre et loin du souffle poétique occidental, le haïku peut sembler banal au premier abord; en fait, il diffère des autres textes brefs comme le proverbe, la maxime ou la sentence. Les sens et le concret du quotidien y dominent, l'abstraction et la généralisation en sont préférablement absents.

La grande difficulté pour les débutants, c'est de vouloir trop dire, tout dire (fragmentaire, un seul détail doit suffire pour évoquer le tout), de vouloir faire très beau (le haïku est un poème "vrai").

Sa principale caractéristique est de "dire l'instant dans l'instant", de situer dans le temps et l'espace, tel un polaroïd. Il est en même temps l'expression du permanent et de l'éphémère.

Sa seconde caractéristique est sa brièveté. Il est traditionnellement composé de 17 syllabes, réparties sur trois lignes (5/7/5 syllabes). Il est souhaitable de respecter cette pratique lors de premiers contacts avec le haïku; il faut quand même savoir que les grands maîtres ne se sont pas laissé contraindre par cette pratique.
La convivialité du haïku en fait un poème facile d'accès, notamment par sa simplicité apparente.

 

Glissement de signes, mais pas de sens…

Quelques semaines et mois plus tard, j’introduis la notion de signe dans le travail d’écriture, faire passer de la lettre occidentale à la lettre orientale, au hiéroglyphe, voire au pictogramme. Passer du signe au graphisme et s’élargir vers une autre dimension artistique en gardant toujours le support de l’écrit. Naturellement, les stagiaires vont faire leurs premiers pas de « calligraphes »…

 

 

 

Et dans la pratique ? A nous de jouer !!!

 

ATELIER D'ÉCRITURE*

 

*Port du dictionnaire obligatoire, attention, passage de mots !!!

 

  • lire divers haïkus,
  • exposer brièvement les principales caractéristiques du haïku,
  • choisir un thème relatif à une saison,
  • faire un remue-méninges sur les réalités propres à cette saison: flore, faune, vêtements, aliments, sports, etc. Les écrire au tableau,
  • reprendre l'énumération de ces mots en les situant dans le temps, durant le jour (matin, midi, soir) ou la nuit,
  • reprendre une autre fois cette énumération en tentant de prendre conscience du rôle joué par les sens (premièrement l'odorat, l'ouie, le goût, le toucher et finalement la vue, sens souvent très présent),
  • demander aux participants de raconter un fait vécu, un souvenir, relatif au thème,
  • en grand groupe, tenter de mettre en 5/7/5 un de ces récits,
  • laisser une période de silence pour permettre aux participants d'écrire leur propre haïku 
  • écrire au tableau quelques-uns de ces haïkus et les lire à haute voix, les faire commenter, (les polir, les corriger) selon les propositions du groupe et en fonction des caractéristiques du haïku exposées au début de l'atelier.   

 

 

 D'une façon générale, beaucoup de haïkus traditionnels évoquent une des quatre saisons, ceci parfois d'une façon très vague ou parfois sur un élément tout à fait spécifique à une saison. Le poème est ainsi situé dans le temps et dans l'espace.

Le but du haïku est de transmettre l'intensité d'un moment avec très peu de mots, comme si on prend une photo de l'instant présent. Il s'agit d'un moment pris sur le vif de la vie quotidienne, d'un bonheur minuscule, d'une peine soudaine, d'un court souvenir…Le haïku est un poème concret, une poésie des sens et non des idées.

 

Deux exemples célèbres du maître  Bashô)

 

« Sur une branche morte 

Les corbeaux se sont perchés

Soir d'automne. »

 

« Paix du vieil étang.

Une grenouille plonge.

Bruit de l'eau. »


 

Haïkus « à la manière de… » :

après avoir fait
un beau grand tas de feuilles
hop! sauter dedans

 

les pelouses couvertes
de milliers de pissenlits
un autre bouquet


b -  le 17 syllabes ou le "5/7/5"
     
Le 5/7/5 est une structure japonaise que les premiers traducteurs de haïkus ont adoptée , un peu arbitrairement, pour des raisons de composition graphique peut-être, afin de rendre le haïku japonais qui est écrit en 17 "onji" (mais pas toujours, ni aujourd'hui ni pour les maîtres comme Bashô et Issa) en une seule ligne verticale. On peut tenter ou non de le respecter, ce qui fait un très bon exercice stylistique.

nuit de la St-Jean
avec le feu d'artifice
voilà les vacances

 

du matin au soir
chercher quelque chose à faire
la pluie n'a cessé


c  - sans rime
     
Le haïku est composé de trois vers qui ne sont pas rimés, sinon accidentellement, deux lignes seules peuvent rimer. Le haïku ne prend pas sa force dans la rime mais dans les autres éléments que nous analysons :

une bande d'oiseaux
s'agitent bruyamment
dans un arbre sans feuilles

 

un cerf-volant monte
devient bientôt tout petit
dans le grand ciel bleu


d  - la syntaxe
      Une phrase incomplète est souvent le propre du haïku, fragment de la réalité. Les haïkus d'hiver peuvent laisser entendre que le froid favorise une communication minimale, membres engourdis, nature en sommeil... Verbe à l'infinitif dans un cas et verbe absent dans l'autre. Absents aussi, les sujets :

trottoir verglacé
aller à pas incertains
dans d'autres pas

 

sur l'étagère
dans un rayon de soleil
un château de sable


e  - les cinq sens
     
Un haïku est généralement le fruit d'un de nos cinq sens: le toucher, le goût, l'ouïe, l'odorat ou la vue. Il fait appel à un sens pour percevoir le réel, mais pas à l'intellect.

après la cueillette
dans toute la maison
l'odeur des pommes

 

au retour de l'école
un groupe passe en chantant
comme ce midi


Il combine parfois deux ou trois sens dans un même texte. Dans certains cas, le haïku est né de plusieurs sens activés simultanément. Et parfois, ce sont tous les sens qui entrent en action. Dans un cas, après le bruit des gouttes d'eau, il y a le toucher de s'asseoir, le parfum et la vue des lilas, le goût de la crème glacée. Dans un autre, l'odeur et le goût des fraises, le toucher de la cueillette, la vue du rouge et, on peut l'imaginer, les éclats de voix des jeunes cueilleurs et leur enthousiasme.


après l'averse
s'asseoir près des lilas
avec une glace

 

le rouge des fraises
tache les doigts et la bouche
des jeunes cueilleurs


f  - la métaphore et la personnification
      La métaphore et la personnification devraient être absentes du haïku. Comme nous sommes de culture occidentale, que notre poésie nous influence même en composant des haïkus, il est difficile d'éviter toutes ces figures de style. Nous tenterons de les utiliser d'une façon minimale.



sur les vitres
des traces de nez et de doigts
regardent la pluie

 

bonne grand-mère
la pleine lune veille
sur les tulipes



g  - parfois un peu drôle
     
Écrit de manière très simple mais précis, subtil et concis, le haïku cherche parfois à faire sourire, sans être à proprement parler une blague, du seul fait qu'il met en scène un fait cocasse, rigolo.

fondant puis regelé
le bonhomme de neige
arqué contre le vent

 

là-bas un gros homme
fait un château de sable
avec une pelle à neige


h  - la musicalité
      La musicalité (sonorité) du haïku renforce la signification, d'une façon subtile sinon inconsciente pour le lecteur. C'est bien subjectif mais quand même, voici… Le "p" évoque les mouvements saccadés de l'oiseau et les nasales font ressortir le très jeune âge de l'enfant qui n'a pas encore un langage bien articulé. Les "j" évoquent le froid qui règne alors que le "o" symbolise le milieu clos qu'est une voiture.


le moineau surpris
regarde et prend le pain
lancé par l'enfant

 

leurs joues rougies
les plus jeunes somnolent
au chaud de l'auto



i  - choisir deux mots
     
En cas de panne d'inspiration et pour stimuler l'imagination, on peut chercher le premier et le dernier mot du haïku à écrire ou choisir un mot et son contraire; dans certains cas, on peut avoir deux mots en tête - par exemple, hiver et fraises -, éloignés l'un de l'autre en apparence mais qu'un fait vécu ou qu'une perspicace observation de la vie quotidienne uniront. Ou encore, il peut y avoir deux mots qui trottent dans la tête - par exemple, été et guimauve -, un peu de travail de composition parviendra à les inclure dans un même haïku.

dans ce long hiver
que des fraises surgelées
sont un bon dessert

 

dernier signe de l'été
l'odeur du feu de camp
et des guimauves





     

 

 

 

HAIKUS JAPONAIS CLASSIQUES

 

Dans le vieil étang                                                             Sur la cloche du temple
Une grenouille saute                                                          S'est posé un papillon
Un ploc dans l'eau!                                                            Qui dort tranquille.
Basho                                                                                   Buson



Tout a brûlé                                                                        Sur les écrans de papier
heureusement, les fleurs                                                   Elles font des arabesques
avaient achevé de fleurir.                                                Les chiures de mouches.
Hokushi                                                                               Issa


Un superbe cerf-volant                                                     Sur mon chapeau
S'est envolé                                                                         La neige me paraît légère
De la hutte du mendiant.                                                 Car elle est mienne.
Issa                                                                                       Kikaku



De bouger il n'a pas l'air.                                                   Une fleur tombée
Pourtant il travaille dure                                                   Remonte à sa branche
Son champ, le paysan!                                                     Non, c'est un papillon!
Kyorai                                                                                 Moritake

 

HAIKUS FRANCAIS

 

Ce bouquet de fleurs                                                         le grand vent emporte
aplati dans la grand-rue                                                   toutes les grandes pensées
pour qui était il?                                                                 les petites restent
Jacques Bussy                                                                    Patrick Blanche



le robinet fuit                                                                   Nappe de la cuisine
un chien hurle dans la rue                                                Immense damier
soudain, ma fille tousse                                                   Pour une seule mouche
Sam Yada Cannarozzi                                                          Pierre Courtaud

 

Sortant du sommeil,                                                          Odeur de pourriture

La servante sent                                                               près du banc
qu'il neige, sourit.                                                             attendant l'autobus
Robert Davezies                                                                 Jean-Marc Demabre


A moitié petite,                                                                Le jeu du soleil
La petite                                                                         Sur le tronc du chêne,
Montée sur un banc.                                                         Le temps d'un bonheur.
Paul Éluard                                                                        Eugène Guillevic

 

Durant la sieste                                                               A petits coups de crocs
nous étions ennemis farouches                                         La mer mordille
la mouche et moi                                                            Les jambes des baigneuses
Bruno Hulin                                                                      Alain Kervern

 

QUELQUES DEFINITIONS UTILES :

Eurydice : Femme d’Orphée, mythologie grecque, musicien et poète allé rechercher sa femme aux Enfers

 Odyssée : Récit d’un voyage mouvementé

 … (à compléter en fonction des besoins)


  PROJET POUR LA SEANCE DU 04 JUIN 2010 :

                Notre prochaine réflexion (à haute voix) : Lister des mots qui évoquent un sens ou font appel à un de nos 5 sens : ouïe, toucher, vue, odorat, goût.

 Noter des noms d’objets issus de la ville ou de la campagne, de la nature. Des animaux, des êtres, des choses.

Inclure la notion de saisons dans cette réflexion.

 Se rappeler la forme d’un haïku : en lire certains (voir la présentation du projet) et en voir d’autres sur les livres supports apportés.

 Former des sous groupes, binômes ou trinômes pour regrouper les mots listés pour chaque groupe thématique : sens, milieu, saison.

 Et ensuite ?    … après le mot-parole, que l’écriture soit !!! Rédaction de phrases libres en forme (ou non) de haïkus. Et restitution à la fin par la lecture à haute voix des textes de chacun : l’écriture retrouve la parole…

 
 POUR  LA PROCHAINE FOIS : (DATE Â DETERMINER)

1)       Chaque personne apporte 2 mots, le jeu consiste à les relier en forme de haïku (3 phrases)

 2) Nous remettons en commun les petits textes écrits par chacun lors de la dernière séance : chaque personne lit son ou ses poèmes.

 3) Chaque personne participante, y compris l’animatrice, choisit 3 titres parmi tous ceux réunis et les juxtapose en fonction de son goût (sonorités, jeux de mots, sens ) en 3 lignes pour donner une forme d’haïku.

Chaque personne peut rapporter plusieurs propositions.

 Nous mettrons en commun toutes les propositions et les noterons : ce sera notre deuxième production du groupe et de « l’Eruption mogmatique d’Edeussée ».

 Enfin : …Laisser reposer le levain pour la séance suivante… : de la parole vers l’écriture à nouveau…

 

 

 

 

Partager